Ma pochette zippée façon Lise Tailor

Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Pochette zippée, couture

Après des mois de procrastination, j’ai enfin commencé et fini un projet couture ! J’avais encore un peu peur de me lancer dans un vêtement, et en suivant les conseils et encouragements que j’ai reçu via Instagram, je me attelée à la couture d’une pochette zippée en suivant le patron de Lise Tailor.

Point couture, où j’en suis

Équipée d’une machine à coudre et d’une surjeteuse

Fin décembre 2020, j’étais bien décidée à me lancer sérieusement dans la couture. La jupe réalisée durant l’été 2020 m’avait bien motivée et avec la surjeteuse que j’ai eu à Noël, j’étais alors bien équipée pour m’y mettre. En plus j’avais acheté un pack de 4 cours Artesane pour m’aider. Les résolutions étaient bien posées.

À l’époque j’étais en plus en fin de mission et j’avais anticipé quelques semaines d’intercontrat. Malheureusement pour mes ambitions de couturière en herbe, j’ai enchainé sur une autre mission sans aucune transition. Mes plans tombaient à l’eau.

Des jolis kits couture en attente

 Toujours dans l’espoir d’avoir le temps et le courage de me lancer dans la couture, j’ai poursuivi mon abonnement à la box couture de JoliLab et j’ai ensuite changé pour le box de Craftine au mois de Mars. Les projets avaient des niveaux de difficultés différents, mais je continuais à procrastiner. J’ai tenté par étape en m’occupant de recopier les patrons sur du papier de soie par lot. Malheureusement je me suis arrêtée à là… Les tissus pourtant lavés attendent encore d’être découpés.

Inscrite à une formation couture financée par le CPF

Je suis comme paralysée par le peur de mal faire, de me tromper et de gâcher le matériel acquis et choisi. J’ai besoin d’être accompagnée et je n’arrive pas à me poser devant les vidéos pour m’aider. Je n’ai pas encore suivi les cours que j’avais acheté sur Artesane. Je trouve toujours une bonne excuse pour ne pas m’y mettre.

Je me suis dit alors que j’avais besoin de cours, de vrai en personne. J’ai d’abord cherché des cours à l’unité mais finalement j’ai creusé la poste du CPF. Je me suis donc inscrite à une formation de 18 jours en couture et je commence en Juillet ! Je ferai un article au sujet du CPF pour te donner tous les détails.

Kits couture de Lise Tailor 

Bon, j »accumule les kits couture et je n’en couds aucun. Pour le week-end de l’Ascension, j’étais d’astreinte et Monsieur était parti rendre visite à sa famille alors j’ai profité de quelques jours tranquillité pour me lancer.

J’avais profité d’une promo sur le site de Lise Tailor pour commander 2 de ses kits de couture : des pochettes à zip. Comme ils sont assez chers (45 € la grande pochette et 50 € la trousse à double zip), j’ai eu peur de me lancer, peur de gâcher de si beaux tissus. Du coup, je me suis servie des explications du kit pour faire une pochette avec les fournitures que j’avais déjà à la maison.

Kits couture Lise Tailor
Kit couture Lise Tailor, pochette zippée XL

Ma pochette zippée

Les fournitures

Pour faire ma pochette zippée, j’ai eu besoin de 

  • 2 coupon de 45 cm x 80 cm
    • pour le tissu principal : j’ai pris un coton canvas blanc assez épais à moins de 10€ le mètre
    • pour la doublure ; j’ai pris un tissu que j’ai acheté il y a plusieurs années à moins coût aussi
  • Entoilage tissé dans les mêmes dimensions que le coupon
  • 1 fermeture éclair de 35 cm (ou plus)
  • Fil de couleurs assorties

Et aussi des fournitures de couture classique : 

Fournitures

Les détails de ma pochette

Entoilage tissé pour un peu plus de rigidité

Dans le modèle de pochette de Lise Tailor, il y a un effet matelassage grâce à une couche de molleton et des coutures parallèles. Je n’avais pas ça en stock et plutôt que d’en acheter, je me suis hasardé à ajouté une couche d’entoilage tissée pour ajouter un peu de rigidité au tissus. Le résultat a été plutôt concluant je trouve. 

Même sans la couche de molleton, j’ai tenu à faire les coutures parallèles pour : 

  1. potentiellement aider à garder l’entoilage bien en place – sait-on jamais ?
  2. donner un petit effet à cette toile un peu trop blanche

En plus, ça m’a permise de retravailler un peu mes lignes droites !

Languette pour arrocher la pochette

J’ai rajouté une petite languette à ma pochette pour ajouter un anneau type mousqueton pour saisir facilement la pochette voire l’accrocher au besoin.

Pochette zippée en cours d'assemblage
Pochette zippée, languette avec anneau

Le résultat : une jolie pochette zippée

Après plusieurs heures de travail étalés sur 2 jours, j’ai pu finir ma pochette zippée ! Elle n’est pas parfaire mais je suis assez fière sur résultat ! 

J’ai perdu quelques heures à corriger mes erreurs mais tout s’est fait assez sereinement, sans frustration ni colère. Ce qui aurait pu être le cas compte tenu des erreurs d’inattention que j’ai fait ! Je suis ravie de ce chemin accomplie et sans pouvoir dire si je vais oser me lancer dans un autre projet avant ma formation, je sais déjà que la couture me plaît vraiment !

Pochette zippée, intérieur
Pochette zippée, couture

Mon avis préliminaire sur le kit couture de Lise Tailor

Bon, je ne l’ai pas encore testé à 100 % mais pour avoir suivi les instructions du kits je peux déjà partager un début d’avis.

Le livret explicatif assez détaillé

Comme je le disais, je suis débutante en couture et pourtant je me suis plutôt bien débrouillée avec le livret fourni. Il y a tout de même un moment où j’étais clairement perdue : la couture de la doublure avec le zip. J’ai du fouiller un peu sur Youtube pour trouver un peu d’aide mais globalement, le livret est assez bien détaillé.

Des coupons prédécoupés : ultra pratique mais peut-être trop minimaliste

Les tissus des kits sont prédécoupés avec 1 cm de marge et je dois dire que c’est assez pratique. J’avoue que c’est une étape qui le stresse un peu parce que j’ai peur de me louper. Avoir ce soucis en moins c’est vraiment assez appréciable. 

L’inconvénient de ça c’est que je pense que le kit manque de chutes. Dans le kit il y a 4 chutes du tissu principal dont 2 qui servent à la finition de la fermeture. Il en reste 2 mais que du tissus principal. Il n’y a pas de chute pour les autre tissus. C’est alors compliqué de faire des réglages de machines. Il n’y a pas de quoi tester pour la couture de la doublure, ni du tissu principale avec l’épaisseur du molleton. Et entre la machine à coudre et la surjeteuse, il me faut plus que de petits carrés pour tout bien régler…

Kim, tricoteuse passionnée

Kim, tricoteuse passionnée

Merci d'avoir pris le temps de me lire.
Pour être notifié des nouvelles publications, recevoir les bons plans et ne rater aucune actualité, abonne-toi à la newsletter !

Inscription à la Newsletter

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent t'intéresser