Le Pull Kakuetta de Mauricette C.

Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Pull Kakuetta

Voici le dernier ouvrage tombé de mes aiguilles, et il s’agit du Pull Kakuetta dont le design a été réalisé par Caroline qui se cache derrière la marque Mauricette C. Il s’agit d’un ouvrage qui se tricote de haut en bas en circulaire avec un très joli détail sur les manches.

C’est sur Instagram que j’ai découvert pour la première fois les patrons Mauricette C. et je dois dire que je suis rapidement tombée sous le charme de ses designs simples mais très bien construits. Ceci dit, il m’a fallu un certain temps avant que je ne saute le pas et que je n’achète un de ces patrons et surtout un véritable coup de cœur. Ça a été le cas pour le Pull Kakuetta sorti au printemps 2020, qui est une déclinaison du Cardigan Kakuetta sorti quelques temps plus tôt.

Pull Kakuetta

Comment est construit le Pull Kakuetta ?

Le Pull Kakuetta est un ouvrage sui se tricote de haut en bas et pour lequel il n’y a que 2 petites coutures de quelques mailles à réaliser sous les bras. C’est un vrai délice pour moi qui déteste les coutures ! On débute par le col et augmente progressivement dans une formation en T avec des manches raglans. Une fois les épaules formées, on laisse en attente les quelques mailles des bras pour poursuivre le reste du buste dans une rivière de jersey endroit. On reprend ensuite les manches l’une après l’autre.

Pull Kakuetta - en cours

Quelles sont les techniques utilisées sur le Pull Kakuetta ?

Les points utilisés pour Pull Kakuetta sont des points très classiques : le jersey endroit et les côtes 1/1. Puisque l’ouvrage se tricote principalement en circulaire, on va surtout tricoter des mailles endroits et quelques mailles envers sur les rangs raccourcis. Et d’ailleurs, avec le Pull Kakuetta il faudra savoir user des techniques suivantes :

  • les rangs raccourcis
  • les augmentations intercalaires gauche et droite
  • le rabattage tubulaire

Le détail des manches se construit avec des mailles qu’on enroule plusieurs fois autour de l’aiguille, qu’on défait à un moment donné pour les retricoter plus loin mais ça reste du jersey endroit.

Pull Kakuetta, les manches

Ma version du Pull Kakuetta

Pour la version du Pull Kakuetta, j’ai décidé d’utiliser le fil The Baby Wool de We are knitters coloris Bordeaux. J’avais ces pelotes en stock, achetées quelques mois auparavant en profitant d’une superbe promotion à -40% sur les packs. À ce moment là, j’avais donc craqué pour un gros pack de 15 pelotes et finalement je n’ai utilisé que 10 pelotes.

Mon tour de poitrine est de 90 cm et j’ai tricoté la taille L pour un tour de poitrine du pull fini à 98 cm. Le pull se porte entre 2 et 8 cm d’aisance positive. J’ai délibérément tricoté une version large parce qu’avec une coupe droite, j’avais peur que pull me soit trop moulant au niveau de la taille alors que malheureusement je suis bien trop gourmande pour espérer avec un ventre pas. Du coup, ma version n’est pas portée près du corps comme celle de la plupart des testeuses.

Pull Kakuetta

Mon avis sur le patron Pull Kakuetta de Mauricette C.

Je tricote déjà depuis plus de 10 ans et j’aime à dire que je suis plutôt une experte en la matière mais je dois avouer que j’ai encore de  la marge d’apprentissage et c’est avec des designers comme Caroline que j’ai plaisir à apprendre de nouvelles techniques et de nouveaux types de construction. Le patron est très bien expliqué avec des liens vers des tutoriels pour les points les plus complexes comme les augmentations intercalaires gauche/droite (AIG et AID) et le rabattage tubulaire.

J’ai eu du fil à retordre au début parce que je ne maitrisais pas encore bien les enchainements d’AIG et AID et le tout mixé avec les rangs raccourcis. Ce n’était pas du gâteau mais c’était surtout une question de concentration et au bout de quelques répétitions j’ai compris la logique et je n’ai plus eu besoin de me repérer systématiquement aux explications. Le point fantaisie des manches n’est pas un point d’une extrême complexité mais il faut vraiment faire attention à ce qu’on fait pour ne pas vriller la maille.

En conclusion, après cette première expérience avec un patron Mauricette C. je suis devenue une très grande fan du travail de Caroline à tel point que j’ai de nouveau craqué pour 2 de ces patrons, le Cardigan Djhonny qui est sorti la semaine dernière et le Cardigan Lantana qui est dans ma to-kit-list de cet hiver.

Si tu aimes déjà Mauricette C., reste à l’affût parce que je te prépare une belle surprise à venir !

Et si les pelotes WAK te font de l’œil, utilise le code MGM33KFAZ sur le site de We are knitters ! Il s’agit d’un code de parrainage grâce auquel tu as droit à 10€ en cadeau pour ta première commande !

Crédit photo : Mauricette C.

Kim, tricoteuse passionnée

Kim, tricoteuse passionnée

Merci d'avoir pris le temps de me lire.
Pour être notifié des nouvelles publications, recevoir les bons plans et ne rater aucune actualité, abonne-toi à la newsletter !

Inscription à la Newsletter

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent t'intéresser