Confection de masques de protection en tissus selon le patron du CHU de Grenoble

Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

réalisation de masque anti-covid

Une fois n’est pas coutume, je me suis remise à la couture et ce, pour la bonne cause.  La situation sanitaire exceptionnelle que nous vivons actuellement nous demande de mettre en place de nouveaux réflexes et habitudes tels que le port du masque de protection pour limiter le risque de contamination mais surtout le risque de propagation. J’ai donc décidé de tenter de réaliser des masques de protection en tissus pour moi-même mais aussi pour mon entourage. Le Président a annoncé hier soir que nous serons encore en confinement pendant un mois supplémentaire. Même s’il n’est pas obligatoire, le port du masque de protection est vivement conseillé et pour que ces efforts portent ses fruits, porter des masques même en mode DIY est déjà un premier effort alors ça m’a confortée dans ma démarche !

Je m’étais offert une machine à coudre en 2012 et super excitée par cet achat, je m’étais lancée dans une espèce de fièvre acheteuse pour quelques coupons et autres matériaux pour faire mes débuts en couture. J’avais alors réalisé quelques accessoires (la housse bunny et la housse pour ordinateur portable) mais j’avoue que je n’ai pas persévéré et j’ai abandonné.

Avec le recul, j’y vois quelques raisons :

  • mon bureau était quelques peu étroit et j’avais du mal à trouver mes aises
  • comme pour les vêtements au tricot, j’avais une forte appréhension pour me lancer dans des ouvrages plus ambitieux que des accessoires. Surtout que les enjeux me semblaient alors trop conséquent en cas d’erreur – enfin surtout sur la découpe de tissus
  • et contrairement au tricot qui peut être en activité nomade, la couture demande à déployer du matériel et à rester sur place de longs moments et la sédentarité n’est pas vraiment mon truc

machine à coudre

Cette année, je me suis aménagé un espace de création qui m’offre espace et lumière naturelle. Comme je suis au chômage partiel depuis le début du mois, c’était le moment idéal pour me lancer de nouveau. Après avoir fini la couverture que j’ai commencé à la machine à tricoter je l’ai soigneusement rangée pour déployer le matériel de couture.

Après près de 8 ans, je suis bien contente d’avoir fait quelques achats de matériel et d’avoir plus ou moins le nécessaire pour réaliser quelques masques. Alors j’avais acheté quelques coupons trop mignons lors de divers salons sans trop savoir quoi en faire, quelques mètres de divers tissus pour faire des housses de coussins, et du tissus neutre.

coupons de tissus

Pour ces masques, j’ai trouvé le patron du masque de protection du CHU de Grenoble via le site Craftpassion. Il est en Anglais mais ça ne change pas grand chose sur les mesures et d’ailleurs il est proposé en 3 tailles : homme, femme/ado et enfant.

Pour la marche à suivre, j’ai suivi la vidéo de Cécile DIY disponible sur Youtube. Après coup, j’ai cru voir qu’il y avait peut-être un autre modèle plus efficace mais je me dis que ce n’est pas bien grave, ce sont des masques que je fais en me disant que c’est toujours mieux que rien.

tissus et tracé

Première étape, découpe du tissus à partir du patron en prévoyant les marges nécessaires pour les coutures. Ici, il faut 3 couches de tissus : le devant, la doublure et la couche de protection. Pour le devant, j’ai donc utilisé les tissus colorés ; pour la doublure, j’ai utilisé le tissus de couleur uni et neutre que j’avais acheté chez IKEA il y a tellement longtemps et pour la couche de protection, j’ai utilisé de la feutrine que j’avais en stock.

réalisation de masque anti-covid

Petite astuce, pour la découpe du tissus, j’ai tracé les bords avec un stylo Frixion de Pilot. Ce stylo est effaçable grâce à sa gomme mais les tracés s’effacent aussi en un clin d’œil au lavage ou d’un coup de fer à repassé !

réalisation de masque anti-covid

Avec ce modèle il y a pas mal de surpiqûres et malgré l’épaisseur ma machine n’a pas trop fait la tête.

réalisation de masque anti-covid

Et voilà les résultats ! Ça m’a pris plus d’une heure pour faire mon premier prototype. Après j’ai découpé les tissus et réalisé les coutures à la chaîne et ça a été un peu plus rapide. Par contre, il manque encore les élastiques. J’en ai très peu en stock mais j’en ai commandé et ça devrait arriver d’ici une dizaine de jours.

réalisation de masque anti-covid

Kim, tricoteuse passionnée

Kim, tricoteuse passionnée

Merci d'avoir pris le temps de me lire.
Pour être notifié des nouvelles publications, recevoir les bons plans et ne rater aucune actualité, abonne-toi à la newsletter !

Inscription à la Newsletter

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent t'intéresser